Français   |   English
The basics Converter Modules Mounting systems Mounting milestones Quizz
Modules
Un module solaire photovoltaïque (ou panneau solaire photovoltaïque) est un panneau constitué d'un ensemble de cellules photovoltaïques reliées entres elles en série et en parallèle.

La composition d’un module photovoltaïque

Les modules sont constitués d’un assemblage de différentes couches qui lui confèrent une protection face aux agents externes et de la rigidité pour être reliés aux structures qui les supportent. Les éléments sont les suivants :

- verre trempé de 3,4 à 4 mm 

- une feuille de EVA transparent (Ethil-  Venyl-Acetat)

- les cellules photovoltaïques Les  modules les plus courants du marché comptent 36, 40, 60 ou 72 cellules

- feuille de fibre de verre

- feuille de EVA

- feuille de tedlar blanc                



 

 

 

 

 Source : ARKEMA



1. Verre  / 2. Protection EVA / 3. Cellules cristallines

 

La puissance délivrée augmente de façon proportionnelle avec l’éclairement et diminue lorsque la température de fonctionnement des cellules augmente (baisse d’environ 0,4% de la performance par degré d’élévation de la température pour la technologie cristalline). L'influence de la température sur les performances du module est moins importante pour un module amorphe que pour un module cristallin. La puissance maximale que peut fournir un panneau, dans des conditions idéales, est la puissance crête (elle est donnée en watt-crête, dont le symbole est Wc). Les panneaux les plus courants ont une puissance crête de 40 à 180 Wc par mètre carré

Le cadre du module est en aluminium anodisé avec des joints d’étanchéité pour éviter l’agression des cellules par l’humidité. Certains modules ne possèdent pas de cadre, ce sont des laminés

 

Les différents types de branchement des modules

Les modules peuvent être montés en série, en dérivation ou mixte série-dérivation. Les modules sont le plus souvent montés en série (la borne positive d'un panneau est reliée à la borne négative du panneau suivant ou précédent), permettant ainsi d’obtenir une tension plus élevée (en général 12 ou 24V). Dans ce cas, les tensions des modules s'ajoutent et l'intensité qui traverse chaque panneau est la même, égale à l'intensité du panneau le plus faible.

Les branchements peuvent être en dérivation appelé aussi "montage en parallèle". Les bornes positives des différents capteurs sont reliées entre elles. Elle forme la borne positive de l'ensemble ; de même les bornes négatives seront reliées entre elles. Ce montage n'est possible que si les panneaux ont la même tension mais peuvent fournir cependant des intensités différentes La tension entre les bornes de l'ensemble est égale à la tension commune des différents capteurs. L'intensité fournie par l'ensemble est égale à la somme des intensités fournies par chaque panneau. Le montage en dérivation des panneaux photovoltaïque permet d’obtenir une intensité plus importante.

Les branchements mixtes correspondent à des panneaux présentant des cellules en série, montés en dérivation ou vice versa.
 

M3P Solar - 115 Impasse des Iris - 26240 Beausemblant | Creation: e-partenaire | Email: | Partner: Q.CELLS